la Guilde : La Croisade Ecarlate

Le site de la guilde La Croisade Ecarlate
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire des Chevalers de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tayet
Admin
avatar

Messages : 689
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 59
Localisation : Ampsin ( Belgique )

MessageSujet: Histoire des Chevalers de la Mort   Lun 18 Nov - 5:58:13

Les Chevaliers de la Mort

« Avant tout, quelle est cette Obscurité ? »

Les chevaliers de la mort n’ont pas toujours été au service du Roi Liche. En effet, ces serviteurs du Fléau ne sont que la « deuxième génération » de ces guerriers sans pitié…

Les premiers chevaliers de la mort ont vu le jour lors de la Seconde Guerre, opposant l’ancienne Horde à l’Alliance de Lordaeron. Le premier chevalier de la mort, Teron Fielsang, fut créé à partir de la réincarnation d’un puissant sorcier du Conseil des Ombres dans le corps d’un chevalier de Lordaeron, et cette réincarnation fut orchestrée par Gul’dan, le démoniste le plus puissant ayant jamais existé. Ces guerriers ténébreux avaient pour but de donner l’avantage à la Horde dans leur guerre contre les humains.

Teron Fielsang

La présence de ces chevaliers déchus donna l’avantage aux armées orques, du moins temporairement. Afin de contrer cette démonstration de force et renverser le cours de la guerre, l’ordre des paladins fut créé, donnant ainsi l’opportunité à l’Alliance de gagner de nombreuses victoires et renvoyer, une fois de plus, les orcs dans leur monde d’origine, Draenor, et se débarrasser des chevaliers de la mort retrouvés coincés en Azeroth. Les survivants qui s’étaient échappés disparurent néanmoins lors de la destruction de la planète, aujourd’hui connue sous le nom d’Outreterre.

Le chevalier de la mort qui a le plus marqué cette guerre reste le tristement célèbre Teron Fielsang, qui avait réussi à retourner sur Draenor et se réfugier dans le Temple Noir, où il fut finalement détruit par les efforts combinés de l’Alliance et de la Horde.

Les armées orques avaient été envoyées lors de la première et seconde guerre par la Légion Ardente dans le but de préparer l’arrivée de celle-ci en Azeroth. Bien évidemment, les démons n’allaient pas rester sur une deuxième défaite, et préparèrent vite leur revanche.

Tichondrius, un seigneur de l’effroi de la Légion Ardente
Tichondrius, un seigneur de l’effroi de la Légion Ardente

Ils envoyèrent l’esprit de Ner’zul, un orc chaman torturé, en Norfendre afin de créer le Fléau qui aurait pour but, lui aussi, de préparer le terrain et balayer toute résistance avant l’arrivée de la Légion. Celui-ci ne tarda pas à envoyer une peste mortelle dans les royaumes de l’est, et attaqua par le Nord, en commençant par le royaume de Lordaeron.

Le roi Terenas II, souverain de Lordaeron et protecteur du royaume, décida d’envoyer son unique fils, Arthas, mener l’enquête sur cette maladie qui se répandait. Le prince ne tarda pas à découvrir que cette peste avait pour but de tuer les habitants du pays, mais aussi de réanimer leurs corps et de les transformer en mort-vivants au service du Fléau.

Fou de rage, Arthas fit la rencontre de Kel’Thuzad, le nécromancien qui orchestrait la contamination du pays, et le tua.
Avant de rendre son « dernier souffle », il confia au prince que sa mort ne changeait rien, que le royaume était déjà perdu et qu’il reviendrait.

Suite à cet événement, Arthas alla à Stratholme, une ville au nord des maleterres de l’est, et après avoir constaté que les habitants étaient condamnés, il décida de les tuer avant que ceux-ci ne se changent en abominations. Il venait de prendre là un tournant décisif dans sa vie ...

Cette partie de l'histoire est retracée en jeu dans le donjon des Grottes du temps : L'Épuration de Stratholme, autrement connu sous le nom de GT3 par les habitués !
D'ailleurs, cette instance est elle-même une reprise d'un scenario de Warcraft 3, où l'on doit guider Arthas et ses armées contre Mal'Ganis. Le but de la partie étant de détruire les habitations afin de tuer 100 villageois tandis que Mal'Ganis, de son coté, doit en transformer 100 en zombies. C'est une course contre la montre assez tendue, dépendante de la difficulté choisie, mais qui est bel et bien un réel challenge à l'instar du mode sur timer de GT3 à sa sortie.

Notons aussi que les paroles et repliques de GT3 sont EXACTEMENT identiques à celles qu'on découvre pour la première fois dans Warcraft 3, mot pour mot.
... Après avoir épuré la ville, Arthas fit la rencontre de Mal’Ganis, un démon qui lui appris que le Roi Liche avait prévu tout ces évènements, et qu’il devrait le rejoindre en Norfendre pour accomplir sa véritable destinée. Pris d’une rage incontrôlable, le jeune prince le suivit dans les terres gelées, au sommet du monde.

Assailli par les mort-vivants dès son arrivée, mais souhaitant à tout pris avoir sa revanche sur le Fléau et Mal’Ganis, il décida de rester et d’établir un camp. Il appris alors l’existence d’une épée runique qui aurait le pouvoir de réduire le Fléau à néant, et décida de se mettre en quête de celle-ci.

Il la trouva, et abandonnant son marteau de paladin, symbole de l’ordre, il s’empara de l’épée maléfique, dans le vain espoir de sauver son peuple.

Deuillegivre aux mains du Roi Liche
Deuillegivre aux mains du Roi Liche

Jamais il ne fit de plus grande erreur dans sa vie.

Certes, l’épée lui donna la force et la puissance nécessaire pour vaincre ses adversaires. Toutefois, l’arme était aussi un moyen de communiquer avec Ner’Zul, le Roi Liche. Celui-ci se mit alors à pervertir Arthas, et fit de lui son premier chevalier de la mort, maitre du Fléau, guerrier aux pouvoirs sans limites, immortel.
Arthas retourna alors en Lordaeron, et assassinat son père.

Arthas revenu tuer son père

La Légion ardente se manifesta alors, et des démons apparurent au prince déchu afin de lui dicter ce qu’il devait faire.
Sa première mission fut de ressusciter Kel’Thuzad. Ironiquement, il redonnait la vie au nécromancien à qui il l’avait ôté auparavant.

Kel’Thuzad ressuscité en Liche

Une fois sa renaissance accomplie, Kel’Thuzad et Arthas retournèrent en Norfendre, afin de venir en aide au Roi Liche, qui était en danger. En effet, la Légion pensait ne plus avoir besoin de lui et avait décidé de l’éliminer afin qu’il ne soit pas un obstacle dans leurs plans.


Arthas et Kel’Thuzad revinrent donc au plus vite en Norfendre afin d’atteindre la couronne de glace où se trouvait l’esprit de Ner’Zul, enfermé dans une armure de métal. Cette armure n’est autre que celle que portera Arthas.
Ils reçurent l’aide d’Anub’Arak, roi des nérubiens vivant en Norfendre, eux aussi sous l’influence du Roi Liche. Il les mena à travers les galeries souterraines creusées par son peuple jusqu’à la couronne de glace.

Anub’Arak tel qu’on le voit dans Warcraft 3
Anub’Arak tel qu’on le voit dans Warcraft 3

Une fois arrivés, les esprits d’Arthas et de Ner’Zul fusionnèrent, l’un et l’autre se confondirent. Il ne resta que le Roi Liche, qui s’endormit alors.


Mais à tout sommeil, il y a un réveil. Arthas se réveilla un jour et entreprit alors de continuer ce qu'il avait commencer auparavant : détruire tout vivant.

Le Roi Liche tel qu’on le connaît aujourd’hui

Il établit une tête de pont en Azeroth, dans les maleterres de l’est, dans une nécropole du nom de Fort d’Ebène, où il réanimât de nombreux soldats.
Les nouveaux chevaliers des morts étaient nés.

Soumis à la volonté du Roi Liche, ils durent se battre afin de comprendre qu'ils étaient manipulés, et guidés par Mograine et Fordring, respectivement chef des chevaliers de la lame d’ébène et commandant de la croisade d’argent, ils se libérèrent de l‘influence du Roi Liche.
Aujourd’hui, ils cherchent à redonner un sens à leur vie.

Plusieurs chevaliers de la mort qu'il est bon de connaître :

♦ Teron Fielsang : premier chevalier de la mort qu’Azeroth aie connu.

♦ Arthas Menethil : plus grand chevalier de la mort, et Roi Liche.

♦ Baron Vaillefendre : main droite de Kel’Thuzad lorsque la nécropole Naxxramas se trouvait au dessus de Stratholme. Lorsque celle-ci fut déplacée en Norfendre, il suivit son maître afin de remplacer Alexandros Mograine.

♦ Les quatre cavaliers : les quatre redoutables chevaliers de la mort régissant le quartier de la guerre de Naxxramas.

♦ Mograine puis Vaillefendre
♦ Korth’azz
♦ Blaumeux
♦ Zeliek

♦ Darion Mograine : fils d’Alexandros Mograine, il s’est sacrifié pour libérer l’esprit de son père de l’emprise de Kel’Thuzad. Général des chevaliers de la lame d’ébène.

♦ Thassarian : premier chevalier de la mort à rejoindre l’Alliance.

♦ Koltira Tissemort : il a rejoint une faction, la Horde.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire des Chevalers de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fic] L'URSS de Reznov
» Cropta, Fils d'Oryx
» Chevalier de la mort
» Le bûcheron : L'histoire d'un géant.
» Le rejet de la race Chevalier de la mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Guilde : La Croisade Ecarlate :: Administration de la guilde :: Histoire des Classes wow !!-
Sauter vers: